Petit billet d’humeur – Nomenklatura

Ce billet n’est pas girly mais correspond à une partie de moi même.

Suite à l’actualité récente Anonymous, MegaUpload, lois liberticides comme ATCA, ADOPI, SOPA, PIPA, etc., dont je suis d’assez près. Une chanson de No One Is Innocent a ressurgis dans mon cerveau étrange. C’est le morceau Nomenklatura dont les paroles datent de 1997 et correspondent malheureusement bien à ce qui ce passe et pourait coller en partie à certain  Anonymous.

Parole de la chanson :

Comme au premier jour
Nous sentirons nus
Crié par la cour
Dormir dans la rue

(si vous pensez que les hackers ne sont qu’une bande d’anarchistes prête a tout mettre a feu et a sang parce que ça les amuse vous vous trompez du tout au tout, nous sommes bien pire que ça)

Cerveaux en éclats
Extase et douleur
La science dans l’ombre
Démmarez la fleur

NOMENKLATURA
NOMENKLATURA

(Nous ne vivons pas d’utopies collectives , nous arrivons trop tard le grand marché est déjà là. Nous devons éllaborer une stratégie de survie, de contamination , par la prolifération d’utopie privée , cryptée qui se substitueront a l’ancien ordre social, tout ce que je sais c’est que nous vivons dans un monde dont on ne s’evade pas)

La mise a l’épreuve
Apologie du crime
On prépare les leurs
Pour toucher la prime

NOMENKLATURA
NOMENKLATURA

(Aujourd’hui les politiques n’ont plus que le pouvoir de nuir et de ralentir les mutations et comme toutes les espèces condamnées ils ignorent encore ce qui les attend leur ordre moral est voué a la disparition pure et simple NOUS SOMMES BIEN PIRE QUE CA ! NOUS SOMMES BIEN PIRE QUE CA!)

Entrer dans la danse
Sous l’oeil du grand frère
Remplissez vos panses
Ce sera la dernière

Lundi en musique

Comme je ne suis pas la ce week-end (je répondrais que mardi pour les éventuels commentaires) et que je devais faire une article automatique, je ne me casse pas la tête.
Je vous met la reprise Call Me de Blondie par le groupe Lyonnais : Porn.